IGB

Connexion

(Article of book - 1986)

Document title

Contribution à l'étude climatique de la culture du niébé (Sénégal).

Authors(s) and Affiliation(s)

ALMEIDA A. A. d' ; Université de Dijon. Centre de Recherches de Climatologie ; 

Abstract

Sur des sols sableux ou sablo-limoneux, la moitié nord du Sénégal, qui reçoit 200 à 400 mm de précipitations annuelles, réparties sur deux mois et demi (400 à 600 mm sur la bordure sahélosoudanienne) est traditionnellement consacrée aux cultures vivrières, notamment à celle du niébé. Cette légumineuse commence en effet à produire à partir d'une centaine de millimètres d'eau, contre 180 à 200 pour le mil. Les aléas climatiques et la désertification orientent vers des variétés à cycle court (55 jours) et résistantes à la sécheresse (enracinement profond). En dépit de conditions difficiles, la culture du niébé sous pluie reste l'une des meilleures spéculations dans les secteurs les plus arides du Sénégal (extrême Nord, région de Louga). (JPB).

Source

Thèse

Editor : Unknown country of publication (1986)

Millesime : 1986  [39 pages]

Bibliographic references : 10 p.

Infos travaux universitaires :  

  • Année de soutenance : 1986

Language

Français

Localisation

Maison des sciences de l'homme - Paris

Refdoc record number (ud2m) : 12188138 : Permanent link - XML version
Powered by Pxxo