IGB

Connexion

(Article of book - 1981)

Document title

The effects of spatial autocorrelation on geographical modelling in Future trends in geomathematics.

Authors(s) and Affiliation(s)

CLIFF A. D. ; ORD J. K. ; CRAIG R. G. (Editeur scientifique) ; LABOVITZ M. L. (Editeur scientifique) ;

Abstract

Mise au point sur les différentes définitions et mesures de l'autocorrélation spatiale. Plusieurs méthodes demandent, pour le test d'hypothèse, que les variables analysées aient des distributions indépendantes. Les concepts régionaux couramment employés en géographie montrent que l'autocorrélation spatiale positive est plus courante que l'autocorrélation spatiale négative. Les tests de discrimination ou d'ajustement montrent le risque d'erreur à supposer l'indépendance des données dans ce cas. Les AA. proposent les méthodes permettant de dépasser cette difficulté. De nombreux modèles statistiques dépendent de l'échelle et il est alors difficile de séparer ces effets d'échelle, ceux-ci peuvent même empêcher d'établir le degré de corrélation entre les variables. Les AA. proposent une décomposition des variables par analyse spectrale. Application aux formes d'utilisation du sol à Londres en 1962.

Source

Book

ISBN : 0-85086-080-6

Editor : Pion Ltd (distrib. par Methuen), London - ROYAUME-UNI (1981)

Millesime : 1981 [pp. 108-137]

Bibliographic references : 44 réf.

Language

Anglais

Localisation

Bibliothèque du centre de géographie - Paris

Refdoc record number (ud2m) : 12455445 : Permanent link - XML version
Powered by Pxxo