IGB

Connexion

(Article of periodic en Français - 1979)

Document title

Tibet, Andes: catastrophes, plaques et rétroaction

Authors(s) and Affiliation(s)

CAILLEUX A. ;

Abstract

Parmi les reliefs terrestres de plus de 8000m d'altitude, on passe du plus étendu en surface au moins étendu par transition graduelle| de même pour les reliefs de plus de 7000m et de plus de 6000m. Mais, parmi ceux de plus de 3050m apparaît une énorme coupure: le Tibet avec ses annexes, et les Andes forment 89% de la surface totale| le plus grand massif suivant, 1% seulement. Tibet et Andes sont des catastrophes au sens de Thom| une rétroaction positive a dû jouer pour eux. Pour le Sud-Asiatique, on peut envisager celle-ci: 1. Seule façade continentale large (5000km) ouverte sur les parties chaudes d'un océan. 2. D'où régime de mousson, pluies fortes. 3. Erosion forte, transport par des fleuves puissants. 4. Edification du cône de déjection sous-marin le plus imposant du monde, dans le golfe du Bengale. 5. D'où tendance à un déséquilibre isostatique entre terres et mers. 6. Courant de matière profond compensateur, dirigé en sens inverse, des mers vers les terres. 7. Ce courant contribuerait à engendrer plissements (Dutton, Haug) et surélévations. Et ainsi le cycle est bouclé. (l'A.).

Source

Article of periodic

published at : Annales de géographie Paris

Editor :

Millesime : 1979, vol. 88, no488 [pp. 419-431]

Bibliographic references : 30réf.

Language

Français

Refdoc record number (ud4) : 12715706 : Permanent link - XML version
Powered by Pxxo