IGB

Connexion

(Article of periodic en Français - 1980)

Document title

Les grandes symétries du relief terrestre

Authors(s) and Affiliation(s)

CHEVALLIER J. M. ;

Abstract

On se propose de déterminer un système de coordonnées tel que d'éventuelles symétries du Globe y apparaissent le plus nettement possible. Le réseau de "mérizons" et "parizons", qui se fonde partiellement sur la Mésogée (la Téthys des géologues), permet une assez bonne description de la totalité de la surface du Globe au moyen d'un petit nombre de fonctions, déduites de l'analyse harmonique: l'altitude moyenne a, douée d'antisymétrie équatoriale (voire mésogéenne?)| un terme triple, lié aux harmoniques 2, 3, 4, qui jouit d'un assez haut degré de symétrie par rapport au mérizon central| la première harmonique, fortement asymétrique au nord de la Mésogée, qui rend compte surtout de l'accumulation tibétaine. Le taux d'asymétrie global pour les harmoniques 0, 1, 2, 3, 4 est de 26%| mais 8% sont concentrés dans les régions polaires, et 9% dans le Tibet, si bien que 9% seulement affectent le reste de la Terre. La forme des mérizons suggère que la matière continentale a été traînée vers l'Ouest, mais freinée sur son bord océanique, ce qui pourrait être dû à des marées de la croûte. De toute façon l'existence de symétries à une telle échelle, l'importance persistante de la Mésogée, la torsion générale du SSE vers le NNW, la singularité du Tibet peuvent difficilement être attribuées au simple hasard et exigent quelque explication d'ampleur planétaire. (L'A.).

Source

Article of periodic

published at : Zeitschrift für Geomorphologie Stuttgart

Editor :

Millesime : 1980, vol. 24, no1 [pp. 1-18]

Bibliographic references : 8réf.

Language

Français

Refdoc record number (ud4) : 12721716 : Permanent link - XML version
Powered by Pxxo