IGB

Connexion

(Article of periodic en Anglais - 1977)

Document title

Time and theory in human geography. PartI

Authors(s) and Affiliation(s)

THRIFT N. ;

Abstract

La géographie ne saurait échapper à une discipline "temporelle". La référence au temps y est constante, plus au niveau de ses caractéristiques qu'à celle d'une définition qui n'existe pas dans l'absolu. L'A. tente, au travers de toutes les disciplines (physique, philosophie, mathématique, biologie, psychologie) de rechercher un dénominateur commun au temps. Dans la localisation spatiale, le lieu lui-même, la dimension temporelle est prépondérante. Cet aspect du temps psychologique, présidant à la perception et au comportement, prend aisément un aspect multidimensionnel lorsqu'on veut le relier au temps biologique, au temps social à travers les activités humaines, d'une part, et les formes historiques des systèmes de sociétés. Outre le temps psychologique, au niveau des sociétés, le temps a un rôle organisateur| on peut définir un temps socio-écologique, mesuré indirectement par des événements, parce que c'est un concept composite. Le "temps" lié à un espace socio-écologique permet de relier l'activité humaine à son environnement en terme de diffusion. (CcH).

Source

Article of periodic

published at : Progress in human geography

Editor :

Millesime : 1977, vol. 1, no1 [pp. 65-101]

Language

Anglais

Refdoc record number (ud4) : 12831511 : Permanent link - XML version
Powered by Pxxo