IGB

Connexion

(Article of book - 1977)

Document title

Géologie de l'Extrême-Nord tunisien: tectoniques et paléogéographies superposées à l'extrémité orientale de la chaîne nord Maghrébine

Authors(s) and Affiliation(s)

ROUVIER H. ;

Abstract

Cet ouvrage remarquable par sa clarté et sa précision est le bilan de plus de quinze ans d'études menées dans le nord de la Tunisie, de la frontière algérienne à la région de Bizerte. Il s'agit véritablement d'une thèse, puisque l'A. y démontre, près de cinquante ans après Marcel Solignac, l'existence de nappes de charriage en Tunisie du Nord, existence que des travaux récents avaient sérieusement contestée. Trois grandes parties composent l'ouvrage. Après une démonstration le long de deux coupes des contacts anormaux repérables en Kroumirie et détermination de trois unités appelées "unité numidienne", "unité Ed Diss", "unité du col de l'Adissa" (30 p.), la première partie est une analyse fine et systématique de la lithologie et de la stratigraphie des séries sédimentaires de l'Extrême-Nord tunisien, du Trias à un Néogène dans lequel l'A. distingue un miocène anté-nappes et un mio-pliocène post-nappes (292 p.). La seconde partie s'intéresse aux domaines structuraux de l'Extrême-Nord tunisien (6chapitres, 224p.) et permet de montrer que la Kroumirie et les Nefza sont le résultat de la "superposition d'unités allochtones vraisemblablement déplacées en plusieurs temps et ensuite déformées après immobilisation". Enfin, la troisième partie retrace de manière régressive l'évolution structurale et paléogéographique de la région (2chapitres, 80p.) et constitue un apport majeur pour les géographes. Il y est mis particulièrement en évidence que des nappes de glissement se sont mises en place sur des séries sédimentaires sub-horizontales qui constituaient le paysage au début de l'Oligocène| ce mouvement NW/SE se serait terminé au Tortonien. C'est à partir de cette époque que trois phases de compression plissent la région, d'abord au milieu du Tortonien, ensuite à la fin du Messinien et au début du Pliocène, enfin au Quaternaire ancien. Les géographes retiendront particulièrement la dernière phase qui confirme l'extrême jeunesse des formes de relief de cette Tunisie septentrionale. (JMM).

Source

Thèse

Editor : Unknown country of publication (1977)

Millesime : 1977

Infos travaux universitaires :  

  • Année de soutenance : 1977

Language

Français

Refdoc record number (ud2m) : 12833769 : Permanent link - XML version
Powered by Pxxo