IGB

Connexion

(Article of periodic en Espagnol - 1976)

Document title

Migracion estacional en el Noroeste argentino y su repercusion en la estructura agraria

Authors(s) and Affiliation(s)

REBORATTI C. E. ;

Abstract

Etude des migrations saisonnières dans les plantations de canne à sucre de la vallée du San Francisco. On distingue trois origines: les aborigènes, vivant de chasse, cueillette, et culture de subsistance. Ils sont de moins en moins nombreux et n'offrent qu'une main-d'oeuvre du plus bas niveau. Les migrants du Haut Plateau bolivien, recrutés sur place et acheminés sur les lieux de travail, sont très appréciés, leur situation souvent illégale permettant de les traiter de façon arbitraire. Les agriculteurs argentins des hautes vallées et de la Puna, mieux défendus et par conséquent engagés moins volontiers. L'exemple d'un grand domaine occupant presque tout le département de Santa Victoria met en relief la relation Plantation-Latifundia. Pour se procurer la main-d'oeuvre au moment de la récolte de la canne à sucre, à partir de 1920 la plantation prend à ferme l'hacienda, ce qui lui donne le moyen d'obliger la population rurale vivant en économie de subsistance, à venir sur la plantation pendant la récolte. Les paysans transplantés dans une économie monétaire deviennent la proie des commerçants qui finissent par racheter leurs parcelles, les obligeant ainsi à émigrer définitivement surtout lorsque les progrès de la mécanisation sur la plantation entraînent une réduction de la main-d'oeuvre. 1920-1973. (HL).

Source

Article of periodic

published at : Demografia y Economia

Editor :

Millesime : 1976, vol. 10, no2 [pp. 235-253]

Language

Espagnol

Refdoc record number (ud4) : 12836153 : Permanent link - XML version
Powered by Pxxo