IGB

Connexion

(Article of periodic en Portugais - 1974)

Document title

O QUE VEIO ANTES, O CARAMUJO OU O OUO? O PROBLEMA DE DIFUSAO DA ESQUISTOSSOMOSE NO BRASIL

Authors(s) and Affiliation(s)

BROOKS R. H. ; COLLEY D. G. ;

Abstract

LES SCHISTOSOMIASES FURENT TRANSPLANTEES EN AMERIQUE LATINE PAR L'INTERMEDIAIRE DES ESCLAVES AFRICAINS ET PRINCIPALEMENT AU BRESIL PAR LES PORTS DE DEBARQUEMENT: SALVADOR DE BAHIA, RECIFE, PERNAMBUCO. IL SEMBLE EN OUTRE QU'IL Y AIT, POUR SA DIFFUSION, UNE RELATION ENTRE LES ESCLAVES AFRICAINS, LA CULTURE DE LA CANNE A SUCRE ET L'EXTENSION DES SCHISTOSOMIASES: ELLES MIGRERENT AVEC LES HOMMES LORS DE LA COLONISATION DES TERRES NEUVES. ELLES SONT A L'ETAT ENDEMIQUE AVEC TAUX ELEVE DE CONTAMINATION DANS LE NORDESTE, AVEC TAUX PLUS FAIBLE DANS LE SUDESTE. LA TRANSMISSION PEUT SE FAIRE DE MAMMIFERE A MAMMIFERE, DE VER PARASITE A VER PARASITE, DE MAMMIFERE A VER PARASITE ET VICE-VERSA. L'HOMME EN EST INFESTE PAR L'INTERMEDIAIRE DE L'EAU. UNE POLITIQUE SANITAIRE PUBLIQUE EST PRECONISEE. (OC).

Source

Article of periodic

published at : REVISTA BRASILEIRA DE GEOGRAFIA

Editor :

Millesime : 1974, vol. 36, no4 [pp. 109-128]

Language

Portugais

Refdoc record number (ud4) : 13004540 : Permanent link - XML version
Powered by Pxxo