IGB

Connexion

(Article of periodic en Français - 2004)

Document title

La Francophonie océanienne

published at : Francophonie et mondialisation

Authors(s) and Affiliation(s)

TAGLIONI F. ;

Abstract

La communauté francophone de l'Océanie insulaire se limite à quatre membres, la Nouvelle-Calédonie, la Polynésie française, le Vanuatu et Wallis-et-Futuna, dispersés entre la Mélanésie et la Polynésie. La langue française ne joue pas un rôle de lingua franca puisque plusieurs dizaines de langues autochtones, auxquelles on peut ajouter les langues des minorités asiatiques ainsi que l'anglais et le créole du Vanuatu assurent la communication orale entre les différents groupes, clans et royaumes. Les solidarités et les dynamiques endogènes de ce groupe francophone sont finalement très limitées. Le Vanuatu, avec son développement humain moyen, est là pour le rappeler. Si la francophonie océanienne doit plus son existence au hasard de l'histoire et de la géographie, revèle-t-elle pour autant une véritable aspiration de ses habitants à partager un héritage colonial commun ? - (F. Taglioni)

Source

Thematical fascicle

published at : Hermès / ISSN 0767-9513

Editor : Centre national de la recherche scientifique, Paris - FRANCE (1988)

Millesime : 2004, no 40 [pp. 247-254]

Bibliographic references : 9 ref.

Language

Français

INIST-CNRS, Cote INIST : 21465

Tous droits réservés © Prodig - Bibliographie Géographique Internationale (BGI), 2005.
Refdoc record number (ud4) : 16479067 : Permanent link - XML version
Powered by Pxxo