IGB

Connexion

(Article of periodic en Anglais - 2010)

Document title

Security zones and New York City's shrinking public space

Authors(s) and Affiliation(s)

NÉMETH J. (1) ; HOLLANDER J. (2) ;
(1) Dept.of Planning and Design, Univ. of Colorado, Denver, ETATS-UNIS
(2) Dept of Urban and Environmental Policy and Planning, Tufts Univ., Medford, ETATS-UNIS

Abstract

Des propriétaires et gestionnaires de bâtiments publics, banques et tribunaux ont fermé des rues et équipé l'espace environnant d'obstacles en béton, de plots et de quasi-fossés afin de parer aux attaques terroristes potentielles. Ces protections sont normales en situations d'urgence, mais lorsque la menace décroît, les zones concernées ne parviennent pas à diversifier leurs usagers, l'espace étant réservé aux détenteurs de droits d'accès. Un enquête dans deux quartiers éminents de New York montre que plus d'un quart de la surface cumulée non bâtie est désormais dans une zone sécurisée. Cette proportion est similaire, donnant un éclairage sur la façon dont les cibles terroristes sont définies et justifiées sur les plans intérieur et extérieur.

Source

Article of periodic

published at : International journal of urban and regional research / ISSN 0309-1317

Editor : Blackwell, Oxford ; Blackwell, Cambridge, MA - ROYAUME-UNI (1977)

Millesime : 2010, vol. 34, no1 [pp. 20-34]

Bibliographic references : 44 ref.

Collation : 5 fig., 2 tabl., 5 phot.

Language

Anglais

INIST-CNRS, Cote INIST : 22290

Digital Object Identifier

Go to electronic document thanks to its DOI : doi:10.1111/j.1468-2427.2009.00899.x

Tous droits réservés © Prodig - Bibliographie Géographique Internationale (BGI), 2010
Refdoc record number (ud4) : 22646624 : Permanent link - XML version
Powered by Pxxo