IGB

Connexion

(Article of periodic en Anglais - 2007)

Document title

"The shadows of no man's land". Crossing the border in the divided capital of Nicosia, Cyprus

published at : Villes-frontières, frontières urbaines, espaces sans frontières

Authors(s) and Affiliation(s)

BOEDELTJE F. (1) ; VAN HOUTUM H. (1) ; KRAMSCH O.T. (1) ;
(1) Nijmegen Centre for Border Research, Dept. of Human Geography, Radboud Univ., Nijmegen, PAYS-BAS

Abstract

Bien que le nord de l’île soit souvent qualifié de «territoire occupé», Nicosie et Chypre ne sont plus uniquement définis par l’existence de la Ligne verte séparant les deux entités. Les initiatives locales montrent que l’Union européenne a eu un effet important sur Chypre dans son ensemble. Pour les autorités chypriotes grecques, les espoirs placés dans la construction européenne n’ont pas été à la mesure de leurs espérances. En outre, les fragiles structures socio-économiques du nord semblent bénéficier du marché commun réalisé en République de Chypre. Malgré sa partition actuelle, Nicosie peut aujourd’hui être considérée comme un exemple d’osmose urbaine. C’est pourquoi l’article conclut en relevant que les effets à long terme de cette évolution à Nicosie, de même que les capacités de cooptation et de résistance qui s’y manifestent, ne peuvent plus être appréhendés selon une lecture géopolitique traditionnelle, mais selon une perspective renouvelée

Source

Thematical fascicle

published at : Geographica helvetica / ISSN 0016-7312 / CODEN GGHVA4

Editor : Kummerly and Frey, Bern - SUISSE (1946)

Millesime : 2007, vol. 62, no 1 [pp. 16-21]

Bibliographic references : 1 p.

Language

Anglais

INIST-CNRS, Cote INIST : 3552

Tous droits réservés © Prodig - Bibliographie Géographique Internationale (BGI), 2010
Refdoc record number (ud4) : 22893480 : Permanent link - XML version
Powered by Pxxo