IGB

Connexion

(Article of periodic en Anglais - 2010)

Document title

The intensity of ethnic residential clustering : exploring scale effects using local indicators of spatial association

Authors(s) and Affiliation(s)

POULSEN M. (1) ; JOHNSTON R. (2) ; FORREST J. (1) ;
(1) Dept. of Geography, Macquarie Univ., Sydney, AUSTRALIE
(2) School of Geographical Sciences, Univ., Bristol, ROYAUME-UNI

Abstract

La plupart des analyses de la ségrégation ethnique résidentielle dans les villes reposent sur des indices à un seul chiffre, qui ne tiennent pas compte du degré de regroupement des espaces dans lesquels un groupe est sur ou sous-représenté. La méthode Getis est utilisée afin de préciser les modèles de ségrégation à Auckland, Nouvelle-Zélande. Deux ethniessont étudiés ; les Asiatiques et les habitants des îles du Pacifique. Les AA. mesurent aussi les niveaux de segrégation absolus, ce qui rend compte à la fois du regroupement résidentiel et de son intensité

Source

Article of periodic

published at : Environment & planning A / ISSN 0308-518X

Editor : Pion, London - ROYAUME-UNI (1974)

Millesime : 2010, vol. 42, no4 [pp. 874-894]

Language

Anglais

INIST-CNRS, Cote INIST : 15583 A

Tous droits réservés © Prodig - Bibliographie Géographique Internationale (BGI), 2010
Refdoc record number (ud4) : 22893939 : Permanent link - XML version
Powered by Pxxo