IGB

Connexion

(Article of periodic en Français - 2008)

Document title

Le capital ferroviaire britannique, entre patrimoine et pragmatisme

published at : Reconversion et patrimoine au Royaume-Uni

Authors(s) and Affiliation(s)

HECKER A. (1 2) ;
(1) Université de Nancy 2, Nancy, FRANCE
(2) EA 1135 Centre d’Etudes et de Recherches sur les Paysages, Nancy, FRANCE

Abstract

Aux 19e et 20e siècles, la Grande-Bretagne a assisté à la contraction de son maillage ferroviaire. Si les bâtiments et les ouvrages d’art bénéficient d’une reconnaissance patrimoniale, le capital linéaire souffre d’un manque réel de patrimonialisation. La Grande-Bretagne, à travers l’association Sustrans, a pourtant introduit en Europe le concept de voies vertes, qui valorise les infrastructures sous forme de sites propres réservés aux circulations non-motorisées. Rapidement, des divergences ont singularisé les réalisations britanniques. Face à des réalisations continentales à vocation patrimoniales, éparses et dédiées au tourisme, la Grande-Bretagne oppose un véritable réseau maillé, continu et privé, à destination utilitaire, qui relègue le tourisme, mais aussi la préservation des infrastructures. La crainte est désormais de voir disparaître une part essentielle de cet héritage, victime du projet qui devait assurer sa pérennité.

Source

Thematical fascicle

published at : Revue géographique de l'Est / ISSN 2108-6478

Editor : Association des géographes de l'Est, Nancy - FRANCE (2009)

Millesime : 2008, vol. 48, no 1-2 [pp. 1-20]

Bibliographic references : 2 p.

Language

Français

Localisation

Go to fulltext  En français :

Tous droits réservés © Prodig - Bibliographie Géographique Internationale (BGI), 2010
Refdoc record number (ud4) : 23246168 : Permanent link - XML version
Powered by Pxxo