IGB

Connexion

(Article of periodic en Anglais - 2011)

Document title

The power of speech : orality, oaths and evidence in the British Atlantic world, 1650–1800

Authors(s) and Affiliation(s)

OGBORN M. (1) ;
(1) School of Geography, Queen Mary Univ., London, ROYAUME-UNI

Abstract

L’ A. étudie les relations de pouvoir au temps du colonialisme et de l’impérialisme à travers l’usage des mots sous toutes leurs formes. Envisager l’oralité comme un ensemble de déclarations, d’énonciations et de conversations est la base de la géographie historique des mots parlés. Le droit utilisé dans les colonies britanniques (en Jamaïque et dans la Barbade) est un exemple de la culture orale de l’empire britannique. la prestation de serment et le témoignage participent de la construction de l’identité coloniale et des relations séparant les Blancs des gens de couleur, des personnes libres et de celles qui ne le sont pas, à la fois dans les colonies mais de manière plus large dans le monde atlantique sous domination britannique

Source

Article of periodic

published at : Transactions - Institute of British Geographers / ISSN 0020-2754 / CODEN IBGTAE

Editor : Institute of British Geographers, London - ROYAUME-UNI (1965)

Millesime : 2011, vol. 36, no1 [pp. 109-125]

Bibliographic references : 4 p.

Language

Anglais

INIST-CNRS, Cote INIST : 3702

Digital Object Identifier

Go to electronic document thanks to its DOI : doi:10.1111/j.1475-5661.2010.00412.x

Tous droits réservés © Prodig - Bibliographie Géographique Internationale (BGI), 2011
Refdoc record number (ud4) : 23821334 : Permanent link - XML version
Powered by Pxxo