IGB

Connexion

(Article of periodic en Anglais - 2011)

Document title

Minority-majority relations in the Schelling model of residential dynamics

Authors(s) and Affiliation(s)

BENENSON I. (1) ; HATNA E. (1) ;
(1) Dept. of Geography and human Environment, Univ., Tel Aviv, ISRAEL

Abstract

Le modèle de Schelling décrit la ségrégation entre deux groupes d'acteurs résidentiels. Il reflète une vision des forces non-économiques qui guident les migrations résidentielles. Il stipule que les acteurs qui habitent dans des quartiers où le pourcentage de "proches" est inférieur à un seuil F prédéterminé, essaient de migrer vers des quartiers où ce pourcentage est plus élevé. La dynamique de ce modèle se définit comme une fonction de F, qui vient s'ajouter à deux autres paramètres (le ratio des nombres de groupes et la taille du quartier). La dynamique du modèle incite à pousser plus loin la dichotomie traditionnelle intégration-ségrégation.

Source

Article of periodic

published at : Geographical analysis / ISSN 0016-7363

Editor : Ohio State University Press, Columbus, OH - ETATS-UNIS (1969)

Millesime : 2011, vol. 43, no3 [pp. 287-305]

Bibliographic references : 31 ref.

Collation : 6 fig., 1 tabl.

Language

Anglais

INIST-CNRS, Cote INIST : 17078

Digital Object Identifier

Go to electronic document thanks to its DOI : doi:10.1111/j.1538-4632.2011.00820.x

Tous droits réservés © Prodig - Bibliographie Géographique Internationale (BGI), 2011
Refdoc record number (ud4) : 24547294 : Permanent link - XML version
Powered by Pxxo