IGB

Connexion

(ParisJournées des Jeunes Géomorphologues 2010, Groupe Français de Géomorphologie en Français - 2011)

Document title

Théorie du paysage et théorie du relief dans la première moitié du XXe siècle : Siegfried Passarge (1867-1958) versus William Morris Davis (1850-1934)

Authors(s) and Affiliation(s)

HALLAIR G. (1 2) ;
(1) UMR Géographie-Cités, équipe Epistémologie et histoire de la géographie, Paris, FRANCE
(2) UMR PRODIG, Paris, FRANCE

Abstract

Dans une approche d'histoire des sciences, cet article s'intéresse aux prises de position de 2 géomorphologues dans la 1ère moitié du 20ème siècle. Dans un premier temps, l'A. analyse la théorie du paysage (Landschaftskunde) du géomorphologue allemand S. Passarge qui est née de l'opposition aux théories du relief et du cycle de l'érosion du géomorphologue américain W.M. Davis. Puis, l'A. analyse la réception contrastée des idées de Passarge en Allemagne, en France et aux Etats-Unis afin d'esquisser les contours d'une circulation des savoirs

Source

Congrès

Journées des Jeunes Géomorphologues 2010, Groupe Français de Géomorphologie, Paris , FRANCE (04/02/2010)

published at : Géomorphologie / ISSN 1266-5304

Editor : SEDES, Paris - FRANCE (1995)

Millesime : 2011, no 3 [pp. 319-334]

Bibliographic references : 73 ref.

Language

Français

INIST-CNRS, Cote INIST : 26317

Tous droits réservés © Prodig - Bibliographie Géographique Internationale (BGI), 2011
Refdoc record number (ud4) : 25275405 : Permanent link - XML version
Powered by Pxxo