IGB

Connexion

(Article of periodic en Français - 2012)

Document title

Le chemin de fer Abidjan-Niger : la vocation d’une infrastructure en question

Authors(s) and Affiliation(s)

DAGNOGO F. (1 2) ; NINOT O. (2) ; CHALEARD J.-L. (1 2) ; LOMBARD J. (2 3) (Directeur de publication) ; NINOT O. (2) (Directeur de publication) ;
(1) Université Paris 1 - Département de Géographie, Paris, FRANCE
(2) UMR 8586 PRODIG / CNRS, Université Paris 1, Université Paris IV, Université Paris 7, EPHE, IRD, Paris, FRANCE
(3) Institut de Recherche pour le Développement (IRD) Centre Ile-de-France, BONDY, FRANCE

Abstract

Ce chemin de fer a joué un rôle important dans l’économie coloniale. Après une gestion publique depuis 1960 qui a conduit à son déclin, son exploitation a été concédée en 1995 sous la pression des bailleurs de fonds à la Sitarail. Si le trafic de marchandises a connu une croissance soutenue, la suppression des gares rurales par la Sitarail dans un souci de rentabilité économique a eu pour conséquence la marginalisation de plusieurs petites localités. Le chemin de fer Abidjan-Niger dans le contexte de gestion privée et de tension politique persistante entre le nord et le sud du pays se présente davantage comme un corridor de désenclavement des pays sans débouché maritime que comme un axe structurant le territoire ivoirien.

Source

Article of periodic

published at : EchoGéo / ISSN 1963-1197

Editor : EchoGéo, Paris - FRANCE (2007)

Millesime : 2012, no20 [pp. 1-15]

Bibliographic references : 1 p.

Collation : 3 fig. coul., 1 tabl., 3 cartes coul.

Language

Français

Localisation

Go to fulltext  En français :

Tous droits réservés © Prodig - Bibliographie Géographique Internationale (BGI), 2012
Refdoc record number (ud4) : 26260878 : Permanent link - XML version
Powered by Pxxo