IGB

Connexion

(Article of periodic en Anglais - 2013)

Document title

Amerigo Vespucci and His Alleged Awareness of America as a Separate Land Mass (Anglais)
Amerigo Vespucci et sa présumée connaissance de l’Amérique comme un ensemble continental isolé
Amerigo Vespucci und seine vermeintliche Kenntnis einer separaten amerikanischen Landmasse (Allemand)
Amérigo Vespucci y su supuesto conocimiento de América como una masa de tierra separada (Espagnol)

Authors(s) and Affiliation(s)

Lehmann Martin ;

Abstract

The Florentine Amerigo Vespucci is widely believed to have been the first European to realize on his third voyage (May 1501 to September 1502) that America was a separate land mass, unconnected to Asia and completely surrounded by water, a communis opinio refuted in the present article. Close analysis of the geographical terms used in Vespucci’s letters, and their comparison with early sixteenth-century printed cosmographies, suggest that, on the contrary, Vespucci regarded the newly discovered land mass as a southern extension of the Asian continent. Also discussed are Matthias Ringmann’s 1507 Cosmographiae Introductio and Martin Waldseemüller’s 1507 world map, whose depiction of America as a separate land mass, allegedly based on Vespucci, paved the way for a concept that could not have been recognized as geographical truth in early sixteenth-century Europe.

Le florentin Amerigo Vespucci est considéré généralement comme le premier Européen à avoir réalisé au cours de son troisième voyage (de mai 1501 à septembre 1502) que l’Amérique était un ensemble continental isolé, sans connexion avec l’Asie et complètement entouré d’eau. Cette opinion commune est réfutée dans le présent article. Une analyse minutieuse des termes géographiques utilisés par Vespucci dans ses lettres, et leur comparaison avec des cosmographies imprimées du début du XVIe siècle, suggèrent au contraire que Vespucci considérait cet ensemble de terres nouvellement découvert comme une extension méridionale du continent asiatique. Sont examinées également la Cosmographiae Introductio de Matthias Ringmann et la carte du monde de Martin Waldseemüller, toutes deux datées de 1507: leur description de l’Amérique comme un ensemble continental isolé, prétendument basée sur Vespucci, ouvrit la voie à un concept que l’on ne pouvait pas considérer comme une vérité géographique dans l’Europe du début du XVIe siècle.

Source

Article of periodic

published at : Imago mundi / ISSN 1479-7801

Editor : Routledge, Abingdon - ROYAUME-UNI (1935)

Millesime : 2013, vol. 65, no1 [pp. 15-24]
Published in 20130101

Language

Anglais

Digital Object Identifier

Go to electronic document thanks to its DOI : 10.1080/03085694.2013.731201

2013, Copyright 2013 Imago Mundi LtdTous droits réservés © Prodig - Bibliographie Géographique Internationale (BGI), 2013
Refdoc record number (ud4) : 26772639 : Permanent link - XML version
Powered by Pxxo