IGB

Connexion

(Article of periodic en Anglais - 2013)

Document title

Testing the ‘residential rootedness’ hypothesis of self-employment for Germany and the UK

Authors(s) and Affiliation(s)

REUSCHKE D. (1) ; VAN HAM M. (2) ;
(1) School of Geography and Geosciences, Univ., St Andrews, ROYAUME-UNI
(2) OTB Research Institute for the Built Environment, Univ. of Technology, Delft, PAYS-BAS

Abstract

Les AA. évaluent l’hypothèse de l’enracinement résidentiel appliquée au travail indépendant et se demandent si les auto-entrepreneurs sont susceptibles de s’établir plus loin que les travailleurs salariés au Royaume-Uni et en Allemagne. Les résultats montrent que les premiers sont plus enracinés dans les lieux que la seconde catégorie et que contrairement à l’hypothèse proposée, l’entrée dans le travail indépendant est liée à la migration intérieure. De plus, ils constatent que les femmes choisissent ce mode de travail comme une stratégie de mobilité spatiale du ménage ou bien après un déménagement avant de trouver un emploi dans le secteur de l’emploi salarié

Source

Article of periodic

published at : Environment & planning A / ISSN 0308-518X

Editor : Pion, London - ROYAUME-UNI (1974)

Millesime : 2013, vol. 45, no5 [pp. 1219-1239]

Bibliographic references : 3 p.

Collation : 3 tabl.

Language

Anglais

INIST-CNRS, Cote INIST : 15583 A

Digital Object Identifier

Go to electronic document thanks to its DOI : doi:10.1068/a45288

Tous droits réservés © Prodig - Bibliographie Géographique Internationale (BGI), 2013
Refdoc record number (ud4) : 27294026 : Permanent link - XML version
Powered by Pxxo