IGB

Connexion

(Article of periodic en Anglais - 1992)

Document title

Urban segregation levels in the British overseas Empire and its successors, in the twentieth century

Authors(s) and Affiliation(s)

CHRISTOPHER A. J. ;

Abstract

On estime généralement que les villes coloniales étaient marquées par la ségrégation raciale. Pour étayer ce concept, l'A. présente des statistiques concernant l'Empire Britannique au XX[e] siècle. Les villes des dominions sous latitude moyenne étaient remarquablement homogènes du point de vue racial, mais beaucoup plus hétérogènes sous les tropiques : les Européens formaient la grande majorité dans les premières, et de petites minorités dans les secondes, où la ségrégation européenne était toujours modifiée par la présence de serviteurs. Cependant les villes coloniales africaines, surtout en Afrique du Sud, ont formé un groupement particulièrement difficile, car les colons européens cherchaient à maintenir le contrôle grâce à la ségrégation établie. Il en est résulté un ensemble de villes à forte ségrégation. L'ère coloniale disparue, les villes ont développé de nouvelles tendances

Source

Article of periodic

published at : Transactions - Institute of British Geographers / ISSN 0020-2754 / CODEN IBGTAE

Editor : Institute of British Geographers, London - ROYAUME-UNI (1965)

Millesime : 1992, vol. 17, no1 [pp. 95-107]

Bibliographic references : 66 réf.

Collation : Illustration ;

Language

Anglais

INIST-CNRS, Cote INIST : 3702

Tous droits réservés © Prodig - Bibliographie Géographique Internationale (BGI), 1993.
Refdoc record number (ud4) : 6116287 : Permanent link - XML version
Powered by Pxxo