IGB

Connexion

(ToursColloque en Français - 1999)

Document title

Jardins d'eau et jardins de pente dans le France de la Renaissance

Authors(s) and Affiliation(s)

BOUDON F. ;

Abstract

Les terrains à morphologie marquée supposent un projet précis que l'historien peut tenter de restituer. L'eau canalisée des jardins d'eau parcourt des formes régulières ou engendre des îles, des allées bordées de canaux. Fontainebleau 1530, Vallery 1555, Charleval 1578 en sont des modèles diffusés par Du Cerceau vers 1580. Les jardins de pente sont plus difficiles à concevoir et apparaissent vers 1550. Ils mettent en valeur les points de vue. A Meudon (1552), ce sont des vues croisées, à Verneuil (1570), un vallon accidenté qui enrichit les vues axiales et latérales. A Saint Germain en Laye, le jardin de pente comporte un jardin d'eau en contrebas. Au 17e s., cette association se fera à l'instar des jardins italiens en haut du jardin. - (CBB)

Source

Congrès

Colloque, Tours , FRANCE (01/06/1992)

Published at : De architectura / ISSN 0760-4440

Editor : Picard, Paris - FRANCE

Millesime : 1999, vol. 8 [pp. 137-183]

Bibliographic references : dissem.

Collation : Illustration ;

Language

Français

Localisation

Réseau PRODIG - Paris

INIST-CNRS, Cote INIST : Y 39492

Tous droits réservés © Prodig - Bibliographie Géographique Internationale (BGI), 2000.
Refdoc record number (ud4) : 6201332 : Permanent link - XML version
Powered by Pxxo